Montessori ou pas Montessori la planche à serrures, la planche ou table d’activités ?

Planche d’activités, tables d’activités, maison des serrures… appelle là comme tu veux ! De plus en plus on voit inonder nos réseaux sociaux photos et vidéos de ces parents fiers d’avoir fabriqué avec amour de quoi amuser leurs bambins ! Et ils ont raison de vouloir faire ainsi car il n’y a rien de mieux que le home made tout en adaptant au mieux aux besoins de son propre enfant ! Mais si tu t’apprêtes à réaliser ce genre de produit voici quelques conseils.

On les trouve également à la vente et il est malheureux de voir comment le simple fait de placer le mot Montessori est trompeur et comment on joue avec la croyance commune que « si c’est Montessori c’est bien ! » Oupsss !

Qu’on se le dise ces tables d’activités sont tout aussi néfastes dans le développement de l’enfant malheureusement qu’une table d’activités VTech et compagnie. On retrouve de la même manière la discrimination visuelle, le papillonnage et parfois aussi la récompense ….

0e6a415a1c88ad7148f6921c1fabb78a

Cependant avis aux bricoleurs et aux acheteurs, chacun fait bien ce qu’il veut et comme il l’entend pour son enfant … Qu’on mette tout de suite les pendules à l’heure, je ne te juge pas, j’informe et te donne mon opinion et chacun fait bien ce qu’il en veut !

Il ne faut perdre de vue le but fixé associé aux bases de la pédagogie. C’est à dire une difficulté à la fois. Le but de ces planches est bien ouvrir et fermer. La planchette à ouverture individuelle, comme ci dessous, est vraiment ce qu’il y a de plus adapté pour cet apprentissage !

planches-des-serrures

L’enfant se concentre plus facilement, ne se disperse pas. Cela lui permet de mener à bout l’apprentissage de ses gestes qui comporte le type d’ouverture et non de papillonner sur la planche : on en ouvrant un, on ferme l’autre, on tourne, oh un bleu, on tourne, super un vert, on le tourne encore à celui-là n’était pas fermé, oh il y a un truc dessous, on le tourne, on le fait tomber ….. NON !

Parfois on en trouve des plus fantaisistes que d’autres. Les enfants à 2 ans se retrouvent propulsés dans la catégorie des petits génies genre « Regarde ce que Maman et Papa ont fabriqués … tiens joue avec tout ça ! » L’enfant se retrouve alors à devoir savoir ouvrir fermer, compter, lire, reconnaître leur prénom, habiller, déshabiller le tout dans un décor des plus coloré qu’imagé ! Ahhhhh … stop ! Ne perdons pas de vu que l’enfant n’a pas les même besoins à 18 mois qu’à 2 ans qu’à 26 mois … Alors pour vouloir tout lui présenter en un seul bloc alors que son développement ne lui permet pas encore toutes ces découvertes ?

Sur une planche à ouverture individuelle, l’enfant cherche comment ouvrir, pose toute sa concentration pour y arriver, et puis réussit ! L’enfant est fier de lui et se construit aussi. Il enrichit et développement sa confiance en lui et sa détermination pour arriver au but qu’il s’est fixé et que l’activité lui propose. Puis referme et recommence autant que nécessaire pour assouvir son besoin ! Voilà comment les choses devraient se passer. Et oui, aussi simplement !

Maintenant si tu veux tout de même en fabriquer une voici quelques éléments à éviter :

– Pas de couleurs dans tous les sens, pour ne pas le distraire visuellement, le plus soft possible, couleur bois brut c’est parfais, c’est neutre !

– Pas de musique de réussite pour le distraire ou l’orienter sur on ne sait quoi, les nouvelles technologies de nos jours peuvent nous pousser un peu loin… pas besoin le strict minimum !

– Pas de système de récompense avec une image à l’intérieur comme on peut le voir genre « si tu ouvres bien il y a un trésor !  » Là aussi on sort du système on est plus dans le plaisir d’ouvrir et fermer qui je le rappelle est le but de départ mais : qu’est ce qui se cache derrière ?

– Pas d’ éléments de vie pratique : comme un interrupteur si on laisse l’enfant allumer les lumières il ne doit pas avoir de besoin pour en faire une activité spécifique. Je ne commente pas la prise électrique … Et on n’habille pas non plus une planche …

– Tu aura compris que la clef est l’ élément individuel donc évite la surcharge au maximum pour limiter le papillonnage et on propose des activités en fonction de son développement !

J’espère t’avoir éclairer sur ces fameuses planches et si tu as des questions, remarques hésites pas à commenter ! Maintenant que tu as les infos à toi de voir comment tu veux faire ;p

2 réflexions sur “Montessori ou pas Montessori la planche à serrures, la planche ou table d’activités ?

  1. Bonjour, je trouve votre article intéressant. Mais j’ai une question concernant l’indication: « pas d’élément de vie pratique ». Quid des cadres d’habillage et des planches à serrures/verrous aussi du coup?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s