Mettre son enfant au coin … Pourquoi je suis contre !

Il y a quelques semaines si tu me suis sur ma page fb je t’exprimais mon désaccord avec les techniques de punition et sanction employées par l’école maternelle de Mon Mini. ATTENTION, qu’on se le dise,ceci est mon point de vue et MA vision des choses. Je ne suis pas la mère parfaite je pète mon câble comme tout le monde, je fais des erreurs comme tout le monde, je ne juge personne quoique un peu la maîtresse…. Je peine moi même à vaincre mon propre démon de l’éducation qui sommeille en moi pour tenir face à mon objectif d’éducation bienveillante avec mes enfants. Chacun fait de son mieux et surtout comme il peut. Mais voici ce que j’aurai aimé écrire à la maîtresse. Je t’explique après pourquoi cela n’a pas été possible …

« Chère maîtresse,

Il y a quelques semaines maintenant avec l’arrivée du tableau de comportement du lion, je m’étais permise de vous exprimer mon point de vue et ma non compréhension de ce qui devait être d’ailleurs aussi la non compréhension des enfants. Un tableau que l’on colorie une fois par semaine pour montrer au parent le comportement de la semaine via un code couleurs … A cet âge … quel en est le sens pour eux ? Bref … Vous m’avez fait entre autre remarqué que je ne voyais pas de quoi je m’inquiétais puisque Mon Mini est en vert et le sera sans doute souvent, soite….

Après en avoir discuter avec d’autres parents visiblement il y a que moi que ça gêne … Admettons … ou pas ! Après tout, c’est vrai de quoi je me mêle ! Mais alors où est la limite d’intervention des parents dans le fonctionnement et l’enseignement en classe et à l’inverse jusqu’où la limite s’inscrit par l’enseignant …. Car à présent toute la question est là !

Pendant les vacances de la Toussaint qu’elle ne fut pas ma surprise en découvrant ce règlement de classe dans le classeur d’activités … Comment dire … Il est tout aussi négatif de sens, de contenu que de conséquences ….

J’avoue ne pas comprendre ! Pour moi on sort de l’enseignement des valeurs que prône l’école qui m’ont été tant vanté lors de l’inscription de mes enfants dans cette école catholique.

Songez vous vraiment que mettre les enfants au coin imposera le respect à votre égard ? À une époque on l’on médiatise de plus en plus les recherches sur l’enfant, ses émotions, son développement, sur l’abolition de la fessée qui est même à présent punie par la loi … Ne pensez vous pas que mettre un enfant au coin est aussi une forme de violence ? Quel est votre but dans cette action ?

Il me semble qu’un enfant de maternelle doit être encouragé a être indépendant. Il a aussi besoin que quelqu’un lui apprenne à s’apprendre, à être accompagner et à affronter son sentiment lorsque la gestion de celui lui est encore inconnu et non maîtrisé. En dehors du socle commun de l’apprentissage scolaire et académique, l’enfant à besoin d’amour, de respect et de sérénité. Il est une éponge de la démonstration de nos propres sentiments qu’on lui transmet. La sanction du coin ne répond pas à cela, en quoi l’isoler lui apprend à maîtriser sa colère, à s’entendre avec autrui ? Là, il n’est question que de le déposséder de sa propre liberté face à son propre développement. La question est aussi quel repère pour l’avenir pensez vous lui donner en l’isolant ainsi ? Ne serait ce pas plutôt dans son intérêt que se soit pour l’instant présent et son devenir de chercher à comprendre son ressenti, de l’aider à se surmonter plutôt que de l’enfermer dans sa colère. On sait justement par toutes ses recherches que je vous invite à lire ou relire que beaucoup de choses se jouent avant 6 ans. Ainsi,vous exécutez et décidez les chose à la place de l’enfant en perdant de vue cet objectif d’autonomie et de respect de sa propre personnalité. Cette action est pour moi le reflet de votre propre soulagement et d’une certaine faille de votre autorité . Je sais vous allez me dire qu’avec une classe de quasi 30 .. Mais je reste convaincue que c’est certes un gros challenge de début d’année, car il faut apprendre comment est chaque enfant, l’observer, mais qu’en quelques semaines, avec de la patience et de la bienveillance c’est réalisable. La confiance attire la confiance et le reste en découle naturellement ! Bien sur que la perfection n’existe pas et que la chamaillerie 0 entres enfants n’existe pas non plus. Mais je suis persuadée que dans un climat plus serein que ses sanctions qui pèsent au dessus de leurs têtes tout cela serait atténué ! A mon sens une véritable connexion ne peut se faire que dans une relation sincère, rassurante et quand l’enfant se sent soutenu dans un environnement rassurant sans qu’à aucun moment (ou presque on est d’accord nous ne sommes pas des robots) il n’y ait de forme de rejet comme ce fameux coin.

Je veux croire que l’enfant est bel et bien un être en devenir, que tout les bases sont en lui. Il ne demande qu’à les développer, à les explorer et qu’on lui fasse confiance. Nous, adultes, ne sommes pas là pour une transmission de savoirs mais pour une transmission de valeurs, nous ne sommes pas éducateurs mais accompagnateurs.

Je serai ravie d’échanger avec vous sur le sujet. Et à mon tour de comprendre votre position. »

J’aurai aimé écrire tout ceci dans le cahier de liaison de Mon Mini. J’aurai aimé échanger mon point de vue et comprendre le sien. Je ne suis pas quelqu’un de fermée. Et j’avoue aussi avoir eut recours à cette isolement sur mes enfants. Mais ce qui me gène principalement c’est que c’est en systématique. Prend elle le temps après, de parler avec eux ?  Quand j’en ai parlé avec mon mini, lui même le dit : « on a rien le droit de faire sinon c’est au coin. » Je ne me bats pas contre ce règlement parce que je suis la seule parent à qui cela gène visiblement. A quoi bon me battre. Mon mini n’ira en théorie que très peu dans l’année, il ne fait pas parti des enfants « difficiles » comme on dit (je déteste ce terme). Je lui ai juste demandé de me le dire et d’essayer de retenir pourquoi il y va qu’on puisse en reparler ensemble …. On verra bien ce qu’il en ressort ! Mais j’aime pas ça !

Et toi qu’en penses tu ? Je sais que c’est un sujet houleux aussi merci de respecter l’avis de chacun dans vos commentaires. De la même manière merci de respecter le mien.

Publicités

2 réflexions sur “Mettre son enfant au coin … Pourquoi je suis contre !

  1. Bonsoir,
    Je vous comprends mais etant enseignante et maman…je peux comprendre que certains élèves sont difficiles à cadrer dans une classe de 30…. En tant que maman j’essaie d’être bienveillante avec mes enfants…. en tant qu’instit aussi…pas toujours évident de vouloir aider les plus timides, les moins confiants quand un ou plusieurs petits ne respectent pas les règles de vie.
    La solution n’est pas facile sur un grand groupe. ..
    Bon courage 😊

    J'aime

  2. Je crois que l’on tombera toujours chacune une année ou une autre sur un ou une enseignante avec un point de vue qui ne nous plait pas. Je touche du bois, ça ne m’est pas encore arrivée. C’est dommage que certaines en sont encore là, comme tu dis avec toutes les recherches de faites. Je travaille moi – même avec des enfants et la punition est abolie, on en parle en réunion, on s’interroge et on cherche d’autres solutions. J’espère que ça viendra partout! ❤

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s