Lui donner ses premiers crayons …

Le dessin, la plus belle des libertés pour un enfant non ? Quoi de plus libre que de pouvoir transposer ses pensées, ses envies, ses sentiments, choisir la couleur, la forme, le réalisme ou l’abstrait !

Le dessin, une formidable aventure pour l’enfant ! Dés tout petit cela est aussi pour lui un moment de plaisir qu’il mettra plusieurs années à développer, enrichir, parfaire !

C’est pourquoi lui donner ses premiers crayons n’est pas banal ! Tenir un crayon requiert un certain savoir faire, si si je t’assure ! Pour l’enfant en plein apprentissage de tous les éléments que lui propose la vie dans tous les domaines tenir un crayon est un véritable défi pour lui.

Il n’y a pas vraiment d’âge pour commencer encore une fois tout est question d’observation de son enfant et des activités présentées avant. Oui tout est lié ! Par là je pense par exemple à des sacs sensoriels transparents ou l’enfant du doigts, du poing … déplace le contenu. L’enfant utilise ainsi ses mouvements corporels, développe sa concentration, sa coordination oeil / main.

pastel2-giotto

C’est tout un cheminement qui plus tard le conduiront entre autre à l’écriture. Je persiste à dire et j’espère que tu comprendras pourquoi via ce billet, qu’un enfant de 12 mois n’est pas assez mature et n’a pas la capacité pour qu’on lui laisser un crayon. On est d’accord le marketing te soutiendra le contraire ! Cela va demander à l’enfant beaucoup de choses à enregistrer : le sens du crayon, l’orientation, la tenu, et surtout se demander quoi en faire aussi ?  … Sans compter qu’il doit dessiner dans un cadre bien précis : la feuille, s’appliquer à ne pas la dépasser. Oui à 12 mois on a encore de grands mouvements brusques. C’est tout un ensemble de règles qui s’apprennent, s’enregistrent au fil du temps. Maria Montessori disait : « une difficulté à la fois ! »  Je te laisse compter le nombre qu’il y a pour une première présentation pour un enfant à 12 mois !

Comprenons donc que l’enfant n’a pas encore développé la motricité fine nécessaire qu’un enfant de 3 ans. C’est pourquoi donner un crayon en dessus de 2 ans 1/2  3 ans c’est pas lui rendre service !

Il existe des petits pastels qu’on trouve en forme rectangulaire, triangulaire peut importe la forme d’ailleurs tant que cela n’est pas un crayon. L’essentiel est que l’enfant puisse le prendre en main de la manière dont il  veut. Ainsi on limite la frustration de la tenu, de l’orientation, du sens …. Qu’il puisse laisser trace sans toutefois être trop exigeant ! Via ces pastels l’enfant trouvera plaisir car peut importe la manière dont il le tient il y aura toujours quelque chose qui apparaîtra sur la feuille. Et à 12/18 mois c’est parfait pour eux ! Ici sur la photo se sont ceux de la marque Giotto. En grande surface tu en trouveras sans doute en forme de grosse pointe, pour les mêmes raisons évoqués plus haut je n’en suis pas fan.

pastel-giotto

Astuce pour les premières fois :

– Ne pas hésiter à scotcher la feuille sur un support

– la table d’enfant oui mais pourquoi pas essayer debout à une vitre, assis au sol …

– ne lui donner qu’un pastel dans les premiers dessins et de préférence une couleur primaire même si dans un premier temps la couleur n’est pas un but en soi mais on suit une certaine logique tout de même 😉

Il en va de même pour une activité peinture pour le pinceau on attendra mais à la place tu peux préférer les doigts, une éponge, du coton ou encore lui proposer de faire de la peinture propre (j’en avais parlé par ici)

Et toi qu’as tu proposé comme premiers crayons à ton enfant ?

Publicités

2 réflexions sur “Lui donner ses premiers crayons …

  1. Je ne suis pas forcément d’accord. Prendre son crayon « comme les grands » peut parfaitement être instinctif. Mon fils a tenu son crayon à trois(ou quatre) doigts dès les début (la première fois que je lui en ai donné il devait avoir environ 13mois). Voilà des photos à 18mois, quand il commencé à tenir aussi des petits manches (pinceau de grand) : http://www.lillune.net/blog/2015/02/03/aquadoodle/

    Je lui ai (trop) longtemps donné des crayons épais (giotto, car leurs couleurs vives sont sublimes) et finalement ça le freinais. Depuis qu’on est passé aux feutres de grands (à 3ans tout pile), ses dessins ont gagné énormément en précision et les bonhommes sont apparus ! Je regrette de ne pas l’avoir fait 6 mois plus tôt.

    Moralité : ne jamais sous-estimer un enfant, ils en font bien plus et bien plus rapidement que ce qu’on croit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s