Eduquer mes minis … quelle histoire !?!

Eduquer mes Minis … quelle histoire !?!

Eduquer son enfant c’est sans doute la chose la plus difficile. Mon état d’esprit, et encore plus dans un contexte de reforme des rythme de l’enfant, est de me diriger au plus proche de la pédagogie Montessori

 balthazar contre-fessee

Avant tout il est important de bien comprendre les différentes étapes de l’enfant afin de l’appréhender et de l’aider au mieux. Je sais c’est toujours bien plus facile à dire qu’à mettre en pratique, que l’on a tous nos journées de taf dans les pattes et que comme par hasard c’est toujours à 7h du soir qu’ils décident de se mettre a courir partout dans le maison….

Mais c’est aussi un travail sur nous même tous les jours ! Se poser la bonne question et tourner sa langue 7x dans sa bouche avant de crier parler sont les maitres mots ! Est-ce si grave qu’il coure dans la maison … finalement en quoi ça nous gêne ?

Quand on prononce Montessori, on entend régulièrement : quoi tu vas laisser ton gamin faire tout ce qu’il veut, quand il veut ?  Il faut bien comprendre que l’enfant se connait, tout comme nous adulte nous connaissons nos limites. Il s’agit simplement pour l’adulte de distinguer les périodes sensibles de son enfant et de préparer son environnement en fonction et de faire confiance à l’enfant et à ses aptitudes. Ainsi l’enfant va répondre seul à son propre besoin ce qui induit cette notion de liberté mal comprise par la pensée commune !

Ne perdons pas de vu que chaque enfant à son propre rythme, que l’enfant apprend par sa propre expérience et non par la notre. Dans un premier temps l’enfant acquiert la manipulation avant l’intellect.

–          Durant ses premières années (0/3 ans), tout ce qu’on va lui donner que se soit les moments de tendresse, ses soins, ses repas, ses temps d’éveils vont lui permettre de se sentir en sécurité, d’avoir confiance au monde proche qui l’entoure et lui donner sa confiance en lui.

–          Pour les années qui suivent (3-6 ans), les rôles s’inverses. Il va s’agit pour l’adulte de le laisser faire seul et non à sa place, lui faire confiance et le laisser se diriger vers l’autonomie. L’enfant est apte à présent à utiliser tout ce dont il a reçu pour prendre le contrôle de sa vie.

–          De 6 à 12 ans, l’adulte va adapter sa maison en fonction du besoin d’autonomie, de responsabilité de l’enfant

Respecter l’enfant à mon sens c’est aussi entrer dans une éducation bienveillante et positive. C’est rentrer dans une éducation non violente : pas de claque, pas de fessée, pas d’humiliation, pas de punition … Ainsi je préserve l’intégrité de mon enfant, je lui donne le droit d’exister pour ce qu’il est et non pour ce que je veux qu’il soit ! Il s’agit de régler les conflits en trouvant une solution acceptable par tous ! Pour cela il s’agit aussi de savoir écouter son enfant et ce à travers ses propres émotions et sentiments ! Attention la bienveillance ne veut pas dire laxiste ! Il s’agit juste de savoir trouver un équilibre dans la définition des besoin de chacun, dans sa manière de les exprimer et dans la volonté de transmettre ses valeurs. Ce qui veut également dire savoir se remettre en question, essayer encore et encore, ne pas baisser les bras et savoir aussi s’écouter !

Nous en sommes pas des robots, mais soyons ce que nous voulons être par ce que nous voulons transmettre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s